Mondiaux des métiers: Résultats | Find your Future

19. octobre 2017

Mondiaux des métiers: Résultats

Médailles d’or, d'argent et plusieurs diplômes: aux mondiaux des métiers à Abu Dhabi, les participants suisses représentant les métiers industriels ont accumulé les médailles. Le résultat extraordinaire représente une reconnaissance de la bonne qualité de formation et constitue une motivation pour l’avenir.

Explosion de joie aux mondiaux des métiers à Abu Dhabi. L’équipe de Suisse a réalisé le meilleur résultat de l’histoire en remportant onze médailles d’or, six médailles d’argent et trois médailles de bronze. Ceci a permis à la Suisse de terminer au deuxième rang du classement des nations derrière la Corée du Sud.

Succès dans les métiers techniques

Les concurrents engagés dans les métiers industriels ont fortement contribué au succès de la délégation suisse. Les participants encadrés par Swissmem, Fabien Gyger et Cédric Achermann (automaticien/ne CFC) ont remporté la médaille d’or, Jannic Schären (électronicien/ne CFC) a gagné la médaille d’argent et Roger Krauer (constructeur/trice CFC) a obtenu un diplôme. Dans le métier de polymécanicien/ne CFC, notamment dans les secteurs du tournage CNC, du fraisage CNC et de l’automation (métier encadré par l’association Swissmechanic), Marco Michel a remporté l'argent, Silvio Tönz et Patrick Meier ont obtenu un diplôme chacun. Pour Arthur Glättli, le bon résultat sur la scène internationale est une reconnaissance et une confirmation du niveau élevé de la formation dans les métiers industriels. «En comparaison internationale, le niveau de la formation dans la branche MEM est très élevé. Pour l'avenir, nous ne pouvons avoir d’autre objectif que de vouloir être parmi les meilleurs.»

Investissements importants dans différents pays

Cela fait des années déjà que beaucoup de pays multiplient leurs efforts pour avoir du succès aux WorldSkills. Dans ce but, ils préparent de nombreux adolescents de manière ciblée pendant plusieurs années dans des camps d’entraînement. En Suisse, le système de formation dual reste la base pour toute participation aux WorldSkills. Les jeunes gens acquièrent leurs compétences principalement dans les entreprises de formation et intensifient leur entraînement quelques mois avant le début des championnats.

Paul Hüppi, responsable du projet WorldSkills chez Swissmem, considère l’engagement des entreprises de formation comme un facteur essentiel du succès. «Outre le talent et la motivation des candidats, l'engagement des entreprises de formation et des experts est très important. Ils ont tous réalisé un travail extraordinaire.»

En route vers Kazan

Les excellentes performances à Abu Dhabi sont une nouvelle motivation pour les prochains mondiaux des métiers qui auront lieu à Kazan (Russie) en 2019. Avant d’y arriver, les SwissSkills à Berne constitueront l’année prochaine une étape intermédiaire. Comme en 2014, ils seront organisés par toutes les associations professionnelles en commun et constitueront un rendez-vous incontournable de la formation duale en Suisse.

Impressions

Nouveautés